Bienvenue en Lozère !

Elevage de cerfs

Crée en 1992 par mes parents, la souche du troupeau à été acquise dans un autre élevage en Picardie. Le parc s’étend sur 26 hectares de parcours, landes, forêts et prairies. Partitionné en 5 parcs pour effectuer une rotation herbagère et pour limiter le gastillage de l’herbe. Chaques parcs sont cloturés avec un grillage de 2 mètres de hauteur pour éviter toute sortie d’animaux.

Le troupeau est constitué d’une cinquantaine de biches de 2 cerfs ensuite j’ai, dans un autre enclos une trentaine d’hères (jeune de 6 mois à 1 ans) et quelques daguets (mâles entre 1 et 2 ans).

 

 

 

 

La biche :

 

Faon et biche


Elle met bas de fin mai début juin jusqu'à mi juillet d’un faon qui pèse alors pas plus 7 kilos. Elle s’en occupe durant toute la saison estivale pour arriver au début de l’automne ; date à laquelle je procède au sevrage des faons (séparation de la biche et du faon plus lui supprimer la tété et pour leur apposer les boucles d’identification). Par la suite, la biche entre dans la période de rute ( de mi-septembre à mi-novembre) ou saison des amours moment où le cerf et la biche procrés .

 

Le cerf :

 

Au début du mois d’avril il tombe ces bois puis se mettent à repousser jusqu’à la mi-aôut. La pousse des bois se fait par la présence des velours (peau qui recouvre le bois et qui par une irrigation sanguine importante produit la matière qui s’appelle le bois) le cerf arrive à produire l’équivalent de 4 cm de bois par jours. Quand les velours ont finis de « fabriquer » les bois au environs du début du mois d’aôut ils se mettent à se sécher puis tombent en lambeaux vers mi-août pour ne laisser que le bois dur et inerte. Puis arrive la saison du rute, moment où le cerf se met à bramer et à dégager des odeurs sexuelles pour attirer la biche et écarter les éventuels prédateurs. Le cerf est de tempéramment jaloux, ce caractère est si marquer qu’il s’alimente peu pendant cette période et se dépense beaucoup de ce fait il arrive à perdre jusqu'à 40% de son poid.

 Troupeau de cerfs
le troupeau

 

 

 

La nature est bien faite car la pousse des bois côincide avec la naissance des faons et de ce fait il se trouve totalement inoffensif. De plus la biche met bas au milieu du printemps ce qui permet à la biche de mieux nourrir sa progéniture car l’herbe abonde.